Simon Pitaqaj

Simon Pitaqaj

Comédien

06 63 94 93 65
pitaqajsimon@yahoo.fr

Bilingue Albanais/Français
Paris, France

Théâtre

2018
♦️

Nous, les petits enfants de Tito

Jeux, écriture & mise en scéne, Théâtre de Colombier, Bagnolet

2018
♦️

Le contrôleur de Harold Pinter

Jeux, Mise en scéne Yamen Mohamad. Festival Reims scène d’europe

2017
♦️

Vaki Kosovar

Jeux, Mise en scéne Gilles Cuche

2016
♦️

L’homme du sous-sol d’après les carnets du sous-sol de F. Dostoïevski

Jeux & mise en scéne, Théâtre Prospéro, Montréal

2015
♦️

D’autres le giflèrent de J.S. Bach

Jeux, mise en scéne Alexandra Lacroix, Carreau du temple, Paris

2015
♦️

Les incognito de Et

Jeux, mise en scéne Bénédict Lasfargue, Festival de l’Oh, Arceuil

2015
♦️

La vieille Guerre – La Bataille de Kosovo 1389 d’après des légendes des Balkans & I.Kadaré

Jeux & mise en scéne, Théâtre de l’Opprimé, Paris

2014
♦️

Et le coq chanta d’après les passions de J.S. Bach

Jeux, mise en scéne Alexandra Lacroix, Théâtre de l’Athénée, Paris

2012
♦️

L’ombre de Anderson

Jeux, mise en scéne Paolo Valla, Vallé d’Aosta, Italie

2011
♦️

Jour d’Été de S.Mrozek

Jeux & mise en scéne, Lavoir Moderne Parisien, Paris

2011
♦️

L’homme du sous-sol d’après les carnets du sous-sol de F. Dostoïevski

Jeux et mise en scéne, La villa Mais d’ici, Aubervilliers

2010
♦️

A89 de C. Spinassou

Jeux mise en scéne Nathalie Martinez, tournée nationale en France

2010
♦️

Décaméron de Boccace

Jeux, mise en scéne David Jausion-Graviole, Maison du peuple, Saint Claude

2009
♦️

Don Juan de M. Ghelderode

Jeux & mise en scéne, Théâtre de la Reine Blanche, Paris

2009
♦️

La cité utopique

Jeux, mise en scéne Bénédict Lasfargue, Compagnie Méliadès, Festival « Ici et là », Théâtre de la Commune d’Aubervilliers

2009
♦️

La surprise de l’amour de Mariveaux

Jeux, mise en scéne David Jauzion-Graverolles, Graverolles & Marion Delplancke, Versaille

2008
♦️

L’impromptu de versaille de Molière

Jeux, mise en scéne Anatoli Vassiliev, ENSATT, Festival d’Avignon

2008
♦️

Phèdre et le tableau L’évidence éternelle de Platon & Magritte

Jeux, mise en scéne Philippe Cotten, ENSATT, Festival d’Avignon

2008
♦️

Chantier interdit de C. Spinassou

Jeux, mise en scéne Nathalie Martinez, Théâtre de la Reine Blanche, Paris

2007
♦️

Attention traveaux de C. Spinassou

Jeux, mise en scéne Nathalie Martinez, tournée nationale en France

2005
♦️

Poubell’s land de Serge Sandor

Jeux, mise en scéne Serge Sandor, Théâtre de la tempête, Paris

2005
♦️

La nouvelle dulcinée de M.A. Sevilla

Jeux, mise en scéne Marie Steen, Théâtre de la Tempête, Paris

2003
♦️

Les trois soeurs de A. Tchékhov

Jeux, mise en scéne Radka Riaskova, Paris

2002
♦️

La dispute de Marivaux

Jeux, mise en scéne Benoît Thiebége, Versaille

 Plus

Filmographie

Cinéma

2005
♦️

Solitdaire

réalisation Bahram Gueranfar

Télévision

2010
♦️

Engrenages Saison 3

réalisation J.M. Brandolo & M. Boursinhac

Court métrages

2002
♦️

Les guerries de l’amour

réalisation Cedrick Spinassou

2002
♦️

Un jour parfait pour le poisson banane

réalisation Virgile Bansard

2002
♦️

Les lazares

réalisation Marc Otruba

2002
♦️

Le Prisonnier

réalisation Christian Raffalli

2002
♦️

Amore Brutto

réalisation Patrizio Ciddio

 Plus

Presse

« [...] Corporel et existentiel, le personnage est magnifié par un acteur indissociable du rôle qu’il joue. Pitaqaj alterne admirablement et énergiquement les alternances émotionnelles de cet anti-héros en quête d’absolu. [...] » Benjamin Le Bonniec - La bible urbaine

« [...] Le spectacle écrit et magistralement interprété par Simon Pitaqaj est une des meilleures analyses politiques du moment. Sans pathos, sans appel à la pitié, sans vulgarité lacrymale, sans indécence et sans compromis, l’homme de théâtre dit ce qu’il sait. Il offre l’occasion d’une salvatrice et lucide leçon d’histoire contemporaine à tous ceux qui préfèrent l’ignorance ou le fantasme. » Catherine Robert - La Terrasse

« S. Pitaqaj nous offre un jeu d’acteur qui nous fait oublier que c’en est un… » Alexandre Jutras - atuvu.ca

« [...] Saluons la performance et la mise en scène exceptionnelles de Simon Pitaqaj, qui est tellement convaincant qu’on a peine à le dissocier du personnage, à qui il apporte une énergie et une vivacité d’esprit qui se prêtent très bien à l’alternance de folie et de génie qui saisissent le personnage de manière intempestive… Son interprétation dépasse le simple jeu théâtral, pour ne plus former qu’un hybride mi-Dostoïevski, mi-Pitaqaj. » Éloise Choquette - pieuvre.ca

« [...] L’anti-héros de l’Homme du sous-sol, excellemment interprété par Simon Pitaqaj s’agite, se fabrique des objets, en détruit, s’auto flagelle, met en jeu son corps dans des sortes de danses rebelles, interpelle les spectateurs. Son jeu est d’autant plus admirable qu’il se confronte de très près au public et ne se laisse pas démonter par ses remarques ou ses rires [...] » Spohie Jama - Info-Culture

« Une prestation physique, surprenante et très incarnée ! » Corinne Bénichou - Regards sur la ville.org

« Simon Pitaqaj qui a manifestement ce texte "dans la peau", se l’est approprié et en a tiré ce qui lui semblait le mieux à même de nous bousculer en ces temps d’incertitudes et de quête d’authenticité.[...] la performance de Simon Pataqaj est remarquable. Il réussit à entrainer le spectateur dans l’intimité d’un personnage qui se déclare au départ "méchant" mais auquel on finit par s’attacher. Ni héros ni goujat. » Louise Vigeant - Jeu, Revue de Théâtre

« [...] Son jeu nous amène presque à nous demander si nous ne sommes pas que les créations fantasmagoriques de son esprit malade... Rédigé à la première personne, dans un flot de phrases compliquées comme seul Dostoïevski sait le faire, adapter Les carnets du sous-sol était un vrai défi, qui a été relevé avec brio par le comédien Simon Pitaqaj. [...] » Antoine Duranton - Ledélit

« [...] Avec le jeu d'acteur et la musique, j’ai cru sentir plusieurs fois passer l’ange d’une religion consolatrice... » Jean Baptiste Evettes

 Plus